Partagez | 
 

 Higurashi No Naku Koro Ni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Envy
Membre repu
Membre repu
avatar

Féminin
Messages : 3806
Inscription : 31/08/2006
Mon Age : 22
Pays : France
Manga : Fight Girl.
Lecture : Les Métamorphoses d'Ovide.
Films : Vampires Suck.
Musique : Rock.


MessageSujet: Higurashi No Naku Koro Ni   Mer 31 Déc 2008 - 19:15

Higurashi No Naku Koro Ni
Enlevés par les ogres



Nom: Higurashi No Naku Koro Ni
Année: 2006
Episodes: 26
Tomes: ///
Genre: Mystère, Drame, Horreur
Studio: Studio DEEN


Histoire

Keiichi Maehara est un jeune adolescent qui, avec sa famille, s'est installé dans le petit village de Hinamizawa, qui a failli être détruit par la construction d'un barrage qui a finalement été annulée après manifestation des habitants.

Keiichi s'habitue bien à sa nouvelle vie, se fait des amies, Rena Ryuuguu, Mion Sonozaki, Satoko Houjou et Rika Furude,et passe son temps à jouer à des jeux de société avec elles à l'école durant l'été. Cependant, il découvre rapidement l'existence d'un meurtre associé à ce village : un des constructeurs du barrage a été battu à mort à coup de hache par les villageois. En plus de cela, une hache a été utilisée pour découper le corps en six. L'un des coupables est encore en liberté. Quand il aborde le sujet, ses amies affirment pourtant que rien ne s'est passé et qu'elles ne savent rien du tout.

Arrive le temps du Wataganashi Festival, où Keiichi apprend alors la vérité du village : chaque année, le jour du festival, une personne meurt, et une autre disparaît sans que l'on puisse jamais la retrouver. Les villageois pensent que cela est dû à la malédiction d'Oyashiro, c'est-à-dire la punition des gardiens d'Hinamizawa pour avoir essayé de noyer la ville. Cela s'est répété pendant 4 ans, et le 5ème évènement est prêt à se reproduire.


Personnages Principaux


Maebara Keiichi

Le personnage principal qui va donc découvrir l'existence de toutes ces séries de meurtres. Il lui sera demandé de ne pas en parler à qui que ce soit dans le village, car il est un des seuls à ne pas être influencé par l'histoire de la malédiction.

Ryuugu Rena

Une des amies les plus proches de Keiichi qui a l'air plutôt nunuche et gamine. Cependant, lorsque le sujet des meurtres est abordé, son ton change radicalement.

Sonozaki Mion

Une amie de Keiichi et Rena qui est à un tempérament de joueuse (et par la même occasion de tricheuse, qui trafique des jeux de cartes pour battre Keiichi). Elle prétend aussi tout ignorer à propos des meurtres.

Houjou Satoko & Furude Rika

Deux autres amies faisant partie du "club" qui passe son temps à jouer aux jeux de société à l'école. Satoko, à gauche, a tendance à maladroitement utiliser un langage soutenu et est assez têtue, alors que Rika passe plutôt pour une gentille fille.

Tomitake Jiro

Un photographe qui passe de temps en temps à Hinamizawa pour observer des oiseaux sauvages. C'est lui qui va parler de tous ces meurtres à Keiichi.


Mon avis

Je ne suis qu'au début, mais j'aime beaucoup. Je trouve que c'est un très bon anime. Les dessins sont bien faits, l'histoire aussi. J'ai pas grand chose à dire >>'''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enviously-cie.forumactif.com/
Saïma
Dynasty's Angel
Dynasty's Angel
avatar

Féminin
Messages : 12794
Inscription : 26/09/2006
Mon Age : 24
Loisirs : Dormir.
Pays : France
Manga : Elfen lied, Ga-rei Zero, Deadman wond.
Lecture : Des souris et des hommes.
Films : The Crow & Les Tim Burton.
Musique : Rock & Métal


MessageSujet: Re: Higurashi No Naku Koro Ni   Mer 31 Déc 2008 - 19:36

Je n'ai pas fini la série mais les intrigues sont assez stressantes xD ! Les personnages sont tous louches dans cet anime et on sait pas trop où on va tomber... J'ai arrêté l'anime parce que... j'ai oublié de le continuer xD , mais j'ai quand même commencé 5 épisodes environs et l'histoire ne m'a pas accroché, je pense que comme tu viens de m'y faire penser je vais voir si je retrouve les épisodes sur internet pour pouvoir les continuer ^^

Sinon, j'adore l'opening *w* !

_______________________________________
- 01/08/08 , 10h40 -
Je t'aime mon amoureux :3


Bouton by Makiyuko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosaleen
Tite souris
Tite souris


Féminin
Messages : 171
Inscription : 24/09/2009
Mon Age : 23
Loisirs : Rêvasser...
Pays : France
Manga : Ouran Host Club
Musique : Tout sauf rap et country!!


MessageSujet: Re: Higurashi No Naku Koro Ni   Sam 26 Sep 2009 - 21:50

L'ambiance est vraiment stressante, quand je le regarde je fini toujours par être accroupie sur ma chaise les yeux grands ouverts... Au début, j'avais vraiment l'impression que les personnages avaient l'air bien banals...J'ai changé d'avis!!
Je recommende pour ceux qui aime tout ce qui tourne autour du gore ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinkiro
Spécialiste
Spécialiste
avatar

Masculin
Messages : 764
Inscription : 25/12/2009
Mon Age : 30
Loisirs : Procrastiner
Manga : Yuru Yuri
Lecture : Cioran


MessageSujet: Re: Higurashi No Naku Koro Ni   Jeu 12 Jan 2012 - 6:45

  J’ai eu une drôle d’impression devant cet anime, la même que j’eus en regardant Lucky Star. La première fois, elle m’a sincèrement emmerdé. J’ai détesté. Et puis, pour quelque raison, j’ai recommencé un peu plus tard. Là, je l’ai dévorée d’une traite. Probablement la série en arcs qui possède le découpage le plus étrange qui soit, et la raison pour laquelle beaucoup de spectateurs furent sceptiques. Un seul mot pour résumer tout ça : ambiance.

  Il y a deux façons d’apprécier Higurashi no Naku Koro ni, premier du nom. C’est une chose franchement appréciable, à mes yeux, de pouvoir analyser une même chose sur deux niveaux de lecture.
  La première façon, c’est de la prendre en tant que série complète. Suivre les massacres et se laisser porter par la douce folie meurtrière de ses héros. Pour elle-même, Higurashi est une série fabuleuse en même temps que malsaine. Elle assouvit toutes les pulsions morbides que nous avons, elle développe les aspects les plus sombres de la psyché humaine et ne se contente pas de plonger le spectateur dans les brumes de la folie, elle l’y noie complètement. Emportés là-dedans, nous cédons, nous débloquons tous les verrous et sombrons dans la noirceur.
  La seconde, c’est de la voir comme l’un des éléments d’un tout dont Kai est la partie complémentaire. Dans ce cas, en tant qu’amorce d’intrigue, elle permet d’appréhender le fait que tout ce qu’on nous montre n’est pas forcément vrai. Ce point concernant la vision globale de l’œuvre, je ne le développerai pas davantage ; il n’a sa place que dans un commentaire de la deuxième saison.

  L’ambiance est tout spécialement travaillée pour être oppressante. Tout est fait pour nous faire plonger dans la paranoïa des personnages et de fait on y arrive. On trouve des justifications aux comportements agressifs des différents héros de chaque arc, on en vient à comprendre leur folie et à accepter la barbarie de leurs actes. Pire, on cherche en même temps qu’eux le meilleur moyen de buter telle personne ou de planquer les morceaux du cadavre. En cela, Higurashi est clairement dérangeante. J’admets que la raison pour laquelle j’aime passionnément cette série est sa violence et le sang déversé. À l’arrivée, on en vient à être confronté à soi-même, à ses limites, aux frontières qu’on place sur les notions de bien et de mal, à ce qu’il serait acceptable ou non de faire dans divers contextes. « Le roman, c’est un miroir que l’on promène le long d’un chemin. » La citation de Stendhal s’applique cruellement ici. Le miroir dans ce cas ne se contente pas de réfléchir, il coupe aussi terriblement…

  L’une des difficultés de cette première saison est l’absence apparente de cohérence d’un arc à l’autre. Les personnages morts ne le sont plus, l’intrigue change, le paranoïaque aussi…, bref, on en vient à penser que tout ceci est un prétexte pour un déballage gratuit d’entrailles et pour un flot quasi continu d’hémoglobine. Ce n’est pas tout à fait faux… C’est ici que le choix du niveau de lecture intervient. Au premier, on met le scénario au second plan et on profite de la douche écarlate. On jubile de manière bestiale devant une boucherie caractérisée et on succombe à ses instincts. Au second niveau, essaie malgré tout d’y trouver de quoi ficeler le tout ensemble, ce qui finit par être très, très difficile.
  Le lien vient tard, et de manière subtile. Dans l’un des arcs, Keiichi se rappelle avoir massacré Rena et Mion à coups de batte, à la grande surprise de Rika. Dans le dernier arc, cette dernière prononce d’ailleurs des paroles étranges et la série se conclut sur Ōishi l’interrogeant dans sa voiture, tandis qu’elle répond qu’elle est prête à jouer le jeu. En fin de compte, le mystère s’épaissit et Rika devient la cible de toutes les attentions et questions. Malgré cela, la cohésion des quatre parties n’est pas évidente, et même presque inexistante, lorsqu’on se contente de voir ces 26 épisodes pour eux-mêmes.


  Finalement, le but de cette première saison est de placer les pions pour la deuxième. Évidemment, lorsqu’on sait que Higurashi no Naku Koro ni est l’adaptation des sound novels éponymes, au nombre de huit, eux-mêmes divisés en quatre arcs questions et autant pour les réponses, on y voit un peu plus clair. De fait, après avoir vu la deuxième partie, la cohérence devient limpide, et c’est là que l’on arrive à savourer le plein potentiel de la série, en voyant les deux niveaux de lecture de manière simultanée. La problématique posée ici est la suivante : allez-vous accepter la vérité qu’on vous montre, ou tenterez-vous de percer les mystères de la malédiction d’Oyashiro-sama afin de forger la vôtre ? C’est une question à laquelle on peut essayer d’apporter des réponses, mais celles-ci seront toujours loin des faits, qu’on ne peut découvrir qu’en regardant Higurashi no Naku Koro ni Kai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Higurashi No Naku Koro Ni   

Revenir en haut Aller en bas
 

Higurashi No Naku Koro Ni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Higurashi no Naku Koro ni
» Higurashi no Naku Koro ni Kai
» [Visual Novel] Higurashi no naku koro ni (Le sanglot des cigales)
» Higurashi no naku koro ni
» Umineko No Naku Koro Ni
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avatar Manga :: Fiches :: • Animes/mangas :: Action - Fantastique-