Partagez | 
 

 Un Monde Sans Rêves [Science Fiction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TheFallenAngel
Modératrice présentations, discussions & récréation
Modératrice présentations, discussions & récréation
avatar

Féminin
Messages : 6251
Inscription : 10/06/2009
Mon Age : 22
Loisirs : vivre ♥
Pays : Canada
Manga : Soul Eater - Switch Girl
Lecture : Âmes Vagabondes - CHERUB
Films : Peter Pan - Dragons
Musique : Paramore - Hedley


MessageSujet: Un Monde Sans Rêves [Science Fiction]   Mar 19 Jan 2010 - 5:20

UN MONDE SANS RÊVES
- PAR NICOLA MORGAN -
    TITRE ORIGINAL : SLEEPWALKING.
    ANNÉE DE PARUTION : 2004
    NOMBRE DE PAGES : 236 PAGES
    NOMBRE DE TOME : UN TOME
    GENRE : SCIENCE FICTION - VALEUR HUMAINE
    NATIONALITÉ DE L'AUTEUR : ANGLAIS
    AUTRES CRÉATIONS :
      • THE PASSION FLOWER MASSACRE
      • MONDAYS ARE RED


- - - - -
COUVERTURE

Spoiler:
 

- - - - -

HISTOIRE

Avez-vous déjà penser à un monde sans soucis où tous ont un sourire aux lèvres? Où Chicane n’existe plus ,ni guerre, ni vol et aucuns crimes qui s’en suit? Ce monde est celui qui englobe la Cité. Ce monde où personne ne rêve. Un monde où on voit insert une puce à vôtre naissance pour que vous poursuiviez le chemin et optenez les compétences nécessaires pour le métier que vos parents ont choisi pour vous. On vous drogue pour que vous n’ayez aucun problème. Mais qu’arrive-t-il à ceux qui refusent ce genre de vie? Qui refuse d’être contrôlé par ce nouveau monde? On les nommes les Exclus et ce nom dit tout sur eux.. On les détruit, on les tuent lorsqu’ils viennent déranger le mode de vie paisible des citoyens. Ce sont ceux qui vivent la misère et la maladie.

Le poète, grand maître de savoir et de sagesse, décide de réunir des enfants, donnant la chance aux Exclus de donner leurs nouveaux nées pour les aider à vivre une vie normale. Le temps passe et ils grandissent.. Trois d’entre eux sont choisi, trois d’entre eux auront un lourd destin. Livia, Marcus et Travius ont la délicate mission de reverser le système qui contrôle la Cité. De détruire ce monde où le gouvernement détruit les rêves. Comment réagir quand les Exclus nous détestent? Lorsque l’on risque de mourir à tout instant dans une ville qui n’est pas la nôtre? Lorsque l’on doit sauver le monde sans qu’il le sache? À vous de le découvrir..


- - - - -

EXTRAIT

[PAGE 75]
« [...] À l'intérieur de tubes métalliques, ces trains à grande vitesse longeaient la périphérie de la mégapole. Ils fonctionnaient à l'énergie solaire et pouvaient se rendre d'une extrémité de la Cité à l'autre, c'est-à-dire couvrir une distance supérieur à sept cents kilomètres en moins de deux heures. Et cela sans qu'on puisse admirer le paysage extérieur. Les Citoyens ne l'auraient pas souhaité. L'intérieur sécurisé du train leur fournissait tout ce qu'il désirait. [...] »


[PAGE 110]
« [...]À première vue, la plupart des Citoyens avaient l'air jeunes et ressemblaient à des jouets. Certains portaient des vêtements en électrolon, d'autres des vestes moulantes en nycra, au col fermé. Jaune tournesol, beige gazelle, vert menthe, ou encore bleu glacier, leurs coiffures ne bougeaient pas, sculptés sur leur crâne. Hormis une jeune femme au visage encadré de mèches gris métallisé, personne n'avait de cheveux blancs. Le manque d'élasticité de la peau était le seul moyen de distinguer quelqu'un d'âgé. Une absence d'éclat. Comme un masque de jeunesse plaqué sur le visage. [...] »


- - - - -

MON AVIS
    Un roman très bien écrit qui nous fait comprendre certaines valeurs de vie. On y avoit comment un gouvernement contrôle son peuple et comment certain s'en rebelle. J'aurais crue qu'il serait plutôt déprimant à cause de son titre, mais je dois dire m'être tromper. On adopte la façon de rêver et cette liberté d'un angle différent, nous mettant de temps en temps des extraits de contes populaires (Il y a un Extrait d'Alice au Pays des merveilles, si je me souviens bien.) Le roman n'est pas concentré sur une petite histoire d'amour, ce qui fait du bien lorsqu'on a qu'une bibliothèque remplie de livres de ce genre dans son école. On y parle plutôt des valeurs humaines, d'enfants qui veulent retrouver leurs pensées et d'entraide entre amis pour y arriver. Plutôt court, il reste reposant lorsqu'on veut se détendre dans son lit avant de dormir.

15/20

_______________________________________

merci Elphos ♥


Dernière édition par TheFallenAngel le Sam 28 Mai 2011 - 0:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Messages : 4099
Inscription : 02/11/2009
Mon Age : 20
Loisirs : dessiner/ lire
Pays : France
Manga : fma,ghost hunt,black cat,kuroshitsuji
Lecture : Fanatsy
Films : Le seigneur des anneaux
Musique : Celtique, mais j'écoute de tout.


MessageSujet: Re: Un Monde Sans Rêves [Science Fiction]   Jeu 29 Juil 2010 - 18:03

J'ai beaucoup aimé ce livre. Il pose des questions exitensielles, mais il faudrait que je le relise pour vous dire lesquels, j'ai dû le lire en sixième un truc comme ça, ça datte ^^"! Bon, je relirais et éditrais, mais je me souviens avoir trouvé ça trop court. Un bon roman, mais des années de souffrance ont été reglée (à peu près réglées) en une journée. J'aurais trouvé ça normal qu'un des personnages meurt, et les descriptions étaient faibles je pense. C'était un bon livre, qui ne m'a pas fait rêvé, évidemment, vu les questions qu'il soulevait. Bref, à lire si vous avez envie réfléchir.

16/20

_______________________________________


Merci Araweeeen =D


Bouton par Makiyuko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un Monde Sans Rêves [Science Fiction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ruckley Brian - Un Hiver de Sang - Un Monde sans Dieux T1
» UN MONDE SANS FIN de Ken Follett
» Un monde sans fin
» Un monde sans dieux de Brian Ruckley
» KEN FOLLETT - Un monde sans fin
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avatar Manga :: Fiches :: • Livres-